Argent Univers
Cashback

Qui paie le cashback ? Comprendre le fonctionnement

Le cashback est devenu un phénomène de plus en plus populaire dans le monde des achats en ligne. Ce système de remboursement partiel permet aux consommateurs d’économiser sur leurs dépenses, tout en profitant de nombreux avantages auprès de différentes boutiques en ligne. Mais une question se pose souvent : qui paie pour ce service ? Cet article vise à expliquer le fonctionnement du cashback et à identifier les parties responsables de son financement.

Contents

Qu’est-ce que le cashback et comment ça marche ?

Ce terme anglais signifie littéralement « remise en argent » et désigne un système de réduction accordé par certaines plateformes ou sites web à leurs membres lorsqu’ils effectuent des achats chez des partenaires affiliés. Le montant est souvent calculé en pourcentage du prix d’achat hors taxes et hors frais de livraison. Dans ce cadre, plusieurs intervenants sont impliqués, notamment l’acheteur, la plateforme de cashback et le marchand.

Bénéfices pour toutes les parties

Le fonctionnement du cashback repose sur un principe gagnant-gagnant pour tous les acteurs concernés :

  • L’acheteur profite d’une réduction sur ses achats;
  • La plateforme de cashback génère du trafic sur son site et fidélise sa clientèle;
  • Le marchand voit ses ventes augmenter grâce aux achats incitatifs de la part des membres.

Le financement du cashback : les sources de revenus

Pour que le système fonctionne, il faut bien entendu une source de financement pour payer ces réductions. Le cashback est ainsi financé principalement par :

  • Les commissions versées par les marchands aux plateformes;
  • Les gains générés par d’autres activités et services (publicités, ventes additionnelles, etc.).
Lire  Les meilleurs sites de cashback en 2023 : Comparatif et avis

Commissions et reversements

Chaque plateforme de cashback met en place un partenariat avec des marchands. Ces derniers acceptent de verser une commission à la plateforme chaque fois qu’un achat est effectué par un membre affilié. Cette commission peut être fixe ou variable en fonction du montant total de l’achat en question.

C’est à partir de cette commission que la plateforme va reverser un pourcentage sous forme de cashback à l’acheteur. Le reste est conservé comme marge bénéficiaire par la plateforme qui finance ainsi son activité et le développement de son réseau.

Autres sources de revenus

En complément des commissions perçues auprès des marchands, certaines plateformes génèrent des revenus grâce à d’autres activités et services liés à leur présence en ligne. Il peut s’agir de :

  • Ventes additionnelles : mise en avant de produits ou services en échange de rémunérations;
  • Affiliation : mise en relation entre acheteurs et marchands avec versement d’une commission pour chaque transaction réalisée;
  • Publicités : placements publicitaires sur leur site, permettant ainsi de générer des revenus grâce aux clics des membres ou aux impressions générées;
  • Offres spéciales : promotion de offres exclusives auprès de la clientèle.

Paiement du cashback à l’acheteur et récupération de l’argent

Le montant du cashback est versé au compte membre de la plateforme, souvent dans un délai allant de quelques heures à plusieurs jours après la validation de l’achat. Il peut être retiré par l’acheteur :

  • Virement bancaire (souvent à partir d’un seuil minimum);
  • Chèque-cadeau ou bon d’achat chez un partenaire;
  • Dons à une association caritative.

Certains sites proposent également des programmes de parrainage où l’on peut gagner une commission supplémentaire en invitant d’autres personnes à rejoindre la plateforme et à effectuer des achats avec cashback.

Lire  Swagbucks : Avis sur ce site rémunérateur, est-il fiable ?

Bilan : qui paie le cashback ?

Pour répondre à cette question initiale, on pourrait dire que c’est principalement le marchand, par son versement de commissions à la plateforme, qui finance en grande partie le cashback. Cependant, la plateforme de cashback tire également ses revenus de différentes activités complémentaires et contribue ainsi à la prise en charge du coût des remises accordées aux acheteurs.

Le consommateur, quant à lui, ne paie rien pour bénéficier des avantages offerts par le cashback. Grâce à ce système, il est possible d’économiser sur les dépenses tout au long de l’année et de profiter de meilleures affaires auprès d’un grand nombre de boutiques partenaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *